Le média du végétal et de l'agriculture en ville

Appel à projets "Développer les protéines végétales et diversifier les sources de protéines"

Screenshot-2022-12-12-at-11-48-30-Les-insectes-arrivent-dans-nos-assiettes

Le second volet de l'appel à projets lancé par l'Agence Nationale de la Recherche porte sur la diversification des sources de protéines pour l’alimentation, par la valorisation d’algues, les co-produits issus de plantes, ou encore les insectes et micro-organismes. La date limite de soumission des dossiers est fixée au 9 mai 2023.

La stratégie nationale "Alimentation durable et favorable à la santé" vise notamment à diversifier la production de sources de protéines pour l’alimentation, pour une alimentation à la fois durable et favorable à la santé. Un premier volet porte sur les protéines de légumineuses ; un appel à projets sur ce sujet a été lancé en décembre 2021. Ce deuxième volet concerne principalement les voies de diversification des sources de protéines pour l’alimentation : valorisation d’algues, co-produits, insectes, micro-organismes, … Cet appel à projets est doté de 25 M€.
Les projets attendus d’une durée de 3 à 5 ans doivent proposer des études portant sur une meilleure connaissance des ressources protéiques des algues, co-produits issus de plantes, insectes et micro-organismes et leurs valorisations dans le cadre d’approches de type « économie circulaire », ainsi que sur leur aptitude à une transformation alimentaire (caractéristiques nutritionnelles et sensorielles, fonctionnalités technologiques, etc.) éco-agile, tout en considérant les conditions permettant leur adoption par les agriculteurs, les industriels et les consommateurs, et le développement de filières durables.
Les projets devront être construits sur des partenariats public-privé. Le coût complet du projet doit être compris entre 2 M€ et 6 M€ : l'aide demandée correspondra au maximum à la moitié du montant total du projet, soit pour 1 € apporté par les partenaires, 1 € d'aide sera attribué aux projets retenus. Les projets attendus et éligibles au présent appel à projets devront prendre en compte à minima un des 4 domaines proposés (algues, insectes, micro-organismes, co-produits issus de plantes) et 4 items dans 2 des axes proposés (exemple : 2 items de l’axe 1 et 2 items de l’axe 2). Les projets recevables seront évalués par un comité de sélection indépendant à dimension internationale.

Axe 1 - Diversification des sources de protéines
- Exploration de nouvelles sources de matières premières protéiques, par exemple à base d’algues, insectes, micro-organismes, co-produits riches en protéines ;
- Mise au point / optimisation des méthodes de production, de récolte, de purification et de stockage incluant les contraintes économiques, environnementales, sanitaires et énergétiques ;
- Mise au point des méthodes et outils génériques permettant de qualifier un large panel de sources de protéines au regard de critères de qualité nutritionnelle, sanitaire, d’allergénicité, digestibilité / biodisponibilité et sensorialité ;
- Optimisation de la valorisation de co-produits issus de plantes par l’extraction de protéines dans une approche d’économie circulaire et de bouclage des cycles ;
- Modélisation des usages, cascades ou boucles de l’azote (et d’autres atomes qui pourraient être en lien synergiques) à différentes échelles ;
- Evaluation multi-critères de ces sources de protéines, en particulier évaluation environnementale de nouvelles sources de protéines et évaluation des coûts.
Axe 2 - Transformation et valorisation des protéines ; évolution des systèmes
- Physicochimie des protéines, procédés de transformation, d’extraction et purification ; caractérisation et développement de fonctionnalités technologiques ouvrant la voie à la création de nouveaux produits pour les consommateurs ;
- Procédés de transformation responsables quant à leur impact environnemental : sobriété énergétique et en eau, diminution des déchets et du gaspillage, éco-conception des procédés de transformation ;
- Production d’aliments et d’ingrédients riches en protéines et peptides valorisant les matières premières entrantes et facilitant un usage ultérieur des co-produits, avec une meilleure efficacité ou efficience globale (coûts énergétiques et impacts environnementaux moindres, qualités nutritionnelles améliorées, ...) ;
- Adaptation de systèmes de production (techniques de transformation, valorisation des co-produits riches en protéines d’intérêt alimentaire, …) et de systèmes alimentaires (valorisation des déchets alimentaires) ;
- Innovation organisationnelle pour valoriser au mieux tous les produits et co-produits ;
- Acceptabilité et sensorialité des produits, interactions de ces protéines avec le bol alimentaire, digestibilité et nutrition ;
- Perception et appropriation par le consommateur de nouvelles sources de matières premières protéiques, déterminants d’une consommation diversifiée de protéines, consentement à payer.

Un webinaire d'information sur l'appel Protéines des légumineuses (vague 2) et l'appel Diversification des protéines est organisé mardi 10 janvier 2023 à 16h00.
Les candidatures sont attendues au plus tard pour le 9 mai 2023.

A lire aussi sur agri-city.info :

Graine de choc veut introduire la féverole dans nos assiettes
Umiami installe son premier site de production de “viande végétale made in France"
Zalg, 1er prix de l'innovation du SIAL, veut démocratiser la consommation d’algues
ŸnFarm, l'unité de production d'insectes d'Amiens inaugurée par trois ministres
InnovaFeed ouvre le plus grand site de production de protéine d'insectes au monde en France

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte