Le média de l'agriculture et de la végétalisation urbaines

Pour une architecture verte et vertueuse

16 Pour le projet de l'école Charles de Foucauld du Havre, l’architecte a travaillé à transformer des espaces centraux en lieux vivants et ludiques, équipés pour “l'agriculture urbaine”

Dans le domaine de l'architecture, Amélie Quénot veut mettre en avant les personnes et l’existant. Au-delà de la simple construction d'espaces, elle s'attache à concevoir des lieux qui répondent  aux besoins de ceux qui les habitent au quotidien, dans une notion de durabilité.

“En tant qu'architecte, j'ai toujours été profondément convaincue que notre travail ne se limite pas à la simple construction de bâtiments, mais qu'il a le pouvoir de façonner des environnements où les individus peuvent véritablement s'épanouir et faire usage dans le temps. Pour moi, une approche écologique et inclusive de l'architecture est bien plus qu'une simple idée ; c'est une conviction ancrée dans chacun de mes projets”, commence Amélie. Contrairement à une vision réductrice qui limiterait l'écologie en architecture à l'application de technologies vertes, Amélie intègre dès le début de ses conceptions une réflexion profonde sur l'impact environnemental, social et économique des structures en portant une attention initiale sur le site, les individus, et l'utilisation authentique de l'espace. Elle souligne l'importance d'évaluer la pertinence et la valeur ajoutée de chaque matériau avant leur intégration dans ses conceptions, réfutant l'idée de recourir aveuglément à des options écologiques sans une justification solide.

Pour Amélie, le véritable esprit de l'écologie repose sur la considération du bien-être humain, une philosophie qui inverse les priorités traditionnelles dans l'architecture écologique

Une fois l'interaction avec les futurs usagers abordée pour s'assurer de l'utilité et de l'impact positif du projet sur leur bien-être, l'accent est mis sur l'optimisation sensorielle et le choix de matériaux durables, bio sourcés. L'adoption de stratégies bioclimatiques, va donc au-delà du confort lié à la température et vise à enrichir le lien entre les occupants et leur environnement. En privilégiant l'efficacité énergétique et la maximisation des ressources naturelles comme la lumière solaire et la ventilation naturelle, elle promeut une conception écologique qui se caractérise par l'incorporation d'éléments tels que jardins suspendus, toits verts et façades végétales….

Contenu réservé aux abonnés.

Visuel expliquant pourquoi l'abonnement est payant



 

Un mois

  • sans engagement  

 


 

  • Accès à l'ensemble des contenus et archives
  • Accès à 4 articles INÉDITS
  • Accès à l’annuaire des acteurs de l’agriculture urbaine 
  • Réception de l'agri-city.hebdo et de la veille hebdomadaire

 

 


29,40 € HT (30 € TTC / mois

Un an

  • 1 mois offert (par rapport au tarif mensuel) 

  • Accès à l'ensemble des contenus et archives
  • Accès à l’annuaire en ligne des 500 structures 
  • Réception de l'agri-city.hebdo
  • Réception du dernier baromètre exclusif (30 pages)
  • Tarif préférentiel sur les événements
  • Téléchargement des articles en PDF



272 € HT (278 € TTC) / an

Abonnement pour 5 personnes - 1 an

  • 4 mois offerts (par rapport au tarif mensuel)


  • Accès à l'ensemble des contenus et archives
  • Accès à l’annuaire des 500 structures 
  • Revue de veille hebdomadaire 
  • Réception de l'agri-city.hebdo
  • Réception du dernier baromètre exclusif 
  • Tarif préférentiel sur les événements
  • Téléchargement des articles en PDF
  • Publication jusqu'offres et annonces
  • Mise en relation avec nos experts 
  • Visite sur un site pilote

1129 € HT (1153 € TTC)/an pour 5 personnes/structure

Voir toutes les offres


 

Recevez les dernières nouvelles du secteur en vous inscrivant à notre newsletter gratuite.


Ces articles pourraient vous intéresser

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte