Le média du végétal et de l'agriculture en ville

L'Open Agrifood, think-tank et do-tank de la filière alimentaire

Plantation_3_photo-visage-flout @Open Agrifood

En préambule à la 9ème édition du Forum Open Agrifood qui se tient ce 29 novembre à Orléans, Emmanuel Vasseneix, Président  nous  présente ce groupe de réflexion qui porte aussi des projets novateurs*. 

L'Open Agrifood est un Think-Tank, un groupe de réflexions qui organise des événements et des groupes de travail visant à faire progresser la filière alimentaire. Ceux-ci s'articulent autour de sujets au cœur des préoccupations de ses acteurs, comme l'éducation à l'alimentation ou les transitions agricole et alimentaire. De ces espaces de discussions émergent des projets novateurs et c'est en ça que l’Open Agrifood est aussi un Do-Tank qui porte des projets.

Emmanuel Vasseneix, pouvez-vous nous donner un exemple de ces projets ?

L’action la plus importante à nos yeux est l’Education à l’Alimentation, initiée à l’issue du Forum Open Agrifood 2020. Nous avons réuni en 2021, un groupe de travail composé de parents d’élèves, d’enseignants, d’acteurs économiques de la filière et de médecins, et rédigé les bases du Programme scolaire EDUCAGRIFOOD. Celui-ci est axé sur 4 piliers : faire cultiver les enfants et les reconnecter avec les produits de la terre, les faire cuisiner et leur apprendre les recettes de base de notre alimentation, les faire goûter pour qu’ils enrichissent leur expérience avec des saveurs nouvelles et les faire choisir les bons aliments pour qu’ils comprennent les interactions entre santé et alimentation. Ensuite, nous avons conduit une étude avec Mon Avis Citoyen qui montre que 86% des parents et des enseignants souhaitent que l’éducation à l’alimentation soit inscrite dans les programmes scolaires. Tout ceci a abouti à la rédaction d’un Manifeste, signé par plus de 1500 personnes dont la quasi-totalité des dirigeants de la filière. Lors du prochain salon de l’Agriculture, nous allons conduire un Débat Citoyen (le 28 février à 18h) auquel nous inviterons le ministre de l’Education Nationale en premier lieu, le ministre de la Santé, et le ministre de l’Agriculture, pour qu’ils s’emparent eux aussi de ce sujet crucial. Et toujours dans une logique de pédagogie, nous avons créé la Fresque du Bien-être Animal pour mieux comprendre les grands enjeux liés à ce débat de société. Elle sera inaugurée le 29 novembre lors de notre forum annuel.

Vous mentionnez le Forum Open Agrifood, pouvez-vous nous en dire plus ?

Nous organisons une journée dédiée aux protéines végétales, le 29 novembre à Orléans, pour amener toute la filière à prendre conscience de l'importance de ces cultures pour lutter contre le réchauffement climatique. Du point de vue agricole, elles permettent de fixer l’azote dans les sols, de garder des sols couverts la majeure partie de l’année et de nourrir les animaux d’élevage. Du point de vue alimentaire, elles rééquilibrent notre assiette entre végétal et animal. Il ne s’agit pas d’opposer les deux mais de retrouver du sens dans notre alimentation. Des conférences, des déjeuners thématiques, des débats, des ateliers de cuisine vont permettre de mieux connaitre et comprendre les enjeux des protéines végétales. Tous les publics intéressés par cette thématique sont conviés à cet événement gratuit (https://www.openagrifood-orleans.org/).

La rédaction

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte