Agri-city.info : le média des agricultures urbaines

Alimentation locale et quartiers défavorisés : des idées à la réalité

FACUF4WVgAMxc2K

Urban Food Futures, partenaire d'Agri-city.info, a écrit un article dont le sujet porte sur "l'alimentation locale et quartiers défavorisés".

Sortir des stéréotypes 

Quand on parle d'alimentation locale, on pense qu'il s'agit de quelque chose réservé aux personnes issues de quartiers favorisés. En outre, l'alimentation locale est bel et bien accessible à tous, mais le souci étant que beaucoup d'individus considèrent ce genre d'alimentation comme réservé aux quartiers plus riches. 
Tout a commencé lorsque des chercheurs ont décidé via l'appel d'un entrepreneur local, de rendre disponibles ses produits à une catégorie de la population qui y a rarement accès. Effectivement, il voulait que toute personne qui qu'elle soit, bénéficie de produits locaux. 

Une plateforme qui s'adapte aux besoins des consommateurs 

La plateforme prend un certain temps pour se mettre en place car il faut prendre en compte la situation de certains consommateurs, leurs moyens de communication ou de paiement. C'est pourquoi celle-ci a mis en place quelques dispositions permettant ainsi aux résidents de bénéficier des produits proposés:
- Les commandes peuvent se faire par téléphone ou papier pour ceux qui ne disposent pas d’un accès à Internet. Les paiements en liquide sont acceptés pour les personnes n’ayant pas de carte de crédit.
- Les prix sont réduits au maximum. Les fournisseurs acceptent de vendre à un prix de gros, ou avec des réductions. De fait, les produits de qualité similaire (par exemple : des carottes bio) y sont moins chers de 20% par rapport aux supermarchés du coin. Cependant, ils restent 75% plus chers que les produits les moins chers (ex : les carottes conventionnelles de la marque distributeur).
- Un soin spécifique est apporté au fait de rendre les produits culturellement acceptables. Par exemple, dans les boites-repas vendues par la plateforme, les recettes proposées sont des versions « santé » de plats anglais traditionnels. Par ailleurs, la viande et le poisson figurent en bonne place dans les produits proposés.

Malgré ces dispositions, la plateforme a encore des difficultés à sortir la tête de l'eau. C'est pourquoi elle décide de lancer des ateliers, dans le but d'attirer un maximum de personnes et ainsi de développer une image plus ouverte et favoriser le développement d'une communauté. Les ateliers permettent à des idées d’émerger, et permettent de créer du lien entre les individus. 

Malheureusement, le projet a été arrêté en mars 2020 pour cause du Coronavirus. Ceci a quand même permis à la communauté d’entamer une réflexion sur l’alimentation, et de développer ses propres projets sur le sujet.

Voir l'article complet

Voir le site de Urban Food Futures

Articles similaires

Transition alimentaire et territoires : comprendre pour agir
Séminaires "les enjeux contemporains de l'alimentation"
Participez à Food Use Tech 2021, le 16 septembre à Dijon

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte