Agri-city.info : le média des agricultures urbaines

Frigos partagés : initiative contre le gaspillage alimentaire

FrigosSolidaires

En moyenne, chaque français gaspille l'équivalent de 150 kg de nourriture consommable par an. Cela représente près 10 millions de tonnes. Pour lutter contre ce gaspillage, la mise en place de frigos partagés voit de plus en plus souvent le jour dans les agglomérations.

Frigos solidaires, Frigo Anti Gaspi, Frigo Zéro Gaspi : vous avez sûrement entendu parler de ces réfrigérateurs partagés sous de nombreuses appélations différentes. Il s'agit de frigos en libre-accès qui permet aux habitants des alentours de donner des denrées alimentaires plutôt que de les jeter. Il n'y a aucune obligation de donner pour pouvoir prendre et vis versa : ces frigos s'inscrivent dans une démarche à la fois environnementale et à la fois solidaire.
Plusieurs acteurs permettent la réalisation de ces initiatives territoriales :
-une association qui porte le projet ;
-une structure qui met à disposition son local pour accueillir le réfrigérateur ;
-un ou plusieurs partenaires institutionnels ou économiques ;
Cette organisation permet d'assurer l'entretien quotidien du frigo et de s'assurer que les consignes de sécurité sanitaire soient respectées (par exemple ni viande, ni poisson ou encore des plats entamés n'est autorisé).

L'association Les Frigos Solidaires a accompagné l'implantation d'environ 60 frigos dans une trentaine de villes françaises. Cette association a été créé par Dounia Mebtoul en 2017, qui a installé le tout premier frigo devant son restaurant dans le 18ème arrondissement de Paris. Financés grâce à des subventions ou encore des cagnottes ces beaux projets solidaires voient le jour partout en France. 

Lille est sur la première marche du podium, ayant le plus de frigos solidaires,
avec huit à son compteur

Puis viennent Paris et Grenoble avec respectivement six et 4 frigos solidaires.
Ces frigos se vident et se remplissent sans cesse. A chaque passage leur contenu est différent : quelques yaourts et des fruits, des pâtes feuilletées et du beurre puis le lendemain, les fruits n'y sont plus et des produits d'épicerie et des courgettes ont apparu.
A la veille des départs en vacances ou encore lors de déménagement, cela permet de vider son frigo dans un autre frigo et d'éviter de remplir les poubelles de produits consommables.

Véréna Bourbia

A lire aussi sur agri-city.info : 

La loi EGalim contraint les restaurateurs à proposer des « emporte-restes » 
Le Potager d'à Côté : consommer local et lutter contre le gaspillage

 

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte