Agri-city.info : le média des agricultures urbaines

Fabrique Aviva 2021 : des nombreux projets en agriculture

Screenshot_2021-02-02-La-Fabrique-Aviva---Donnez-vie--vos-Projets-entrepreneuriaux

La Fabrique Aviva, est le grand concours national de l’entrepreneuriat social et solidaire. Créé en 2016 par l’assureur Aviva France, il s’inscrit au cœur de la démarche responsable du Groupe pour construire une société plus inclusive et respectueuse de l’environnement. Doté d’1 million d’euros, il récompense les meilleures idées entrepreneuriales, utiles et innovantes à la fois. Son objectif est d'être un catalyseur de l’innovation citoyenne sur tout le territoire français. La 5ème édition a été lancée le 12 janvier et les votes du public sont permis jusqu'au 9 février à midi.

Participer à La Fabrique Aviva*, c’est relever des défis tels que formaliser son projet, mobiliser toute une communauté, apprendre à pitcher… Toute personne majeure peut soumettre un projet dans la mesure où celui-ci est entrepreneurial et innovant, a un impact positif sur la société et /ou la planète, justifie d'un modèle économique viable et où il est porté par une structure pouvant justifier de son existence en France (métropolitaine et DOM/TOM). Les projets sont soumis au vote du public (vote en ligne sur le site). 

Agri-City.info s'est intéressé aux nombreux candidats du concours 2021

Les projets en lien avec l'agriculture urbaine et péri-urbaine sont trés nombreux. Ils sont intéressants et porteurs d'innovations. Nous ne pouvons tous les présenter mais en voici quelques-uns à titre d'exemples.

- CulturÔtoits (Montpellier) : Avec pour crédo "Cultiver les toits et faire pousser des emplois", ce projet  consiste à créer des fermes urbaines écologiques multi-sites sur les toits de Montpellier en culture bioponique, hydroponique, et traditionnelle, dans une dynamique de respect environnemental. CulturÔtoits a aussi pour vocation l'insertion sociale et professionnelle du public éloigné de l'emploi (jeunes, séniors, personnes avec un handicap) en le formant aux métiers de l'agriculture urbaine. De part sa nature, le projet a aussi vocation développer l'autonomie alimentaire, les circuits courts, selon le principe « du toit à l'assiette... ». 
- Potagers&Compagnie (Var)


-Un jardin qui chante (Caluire-et-Cuire, banlieue lyonnaise) : Il s'agit d'un projet de micro-ferme en permaculture économiquement viable et réplicable qui doit permettre à la population d'entamer un "retour à la terre" progressif ou partiel. À court terme, il s'agit de créer une micro-ferme pilote qui allie respect du vivant et viabilité économique, conçue pour être facilement réplicable. À moyen terme, l'objectif est d'essaimer ce modèle de micro-ferme, notamment au plus proche des villes. 

- Epicerie itinérante, solidaire, et pédagogique (Nancy).  L'association Grandir dignement cultive un jardin avec des jeunes en difficulté et/ou confrontés à la justice qui sont accompagnés dans le cadre du dispositif d'insertion initié par l'association. Aujourd'hui, afin de donner davantage de sens à ce jardin, l’association a le projet de créer une épicerie itinérante qui se veut aussi être solidaire et pédagogique : Solidaire en allant distribuer la production, à des prix attractifs, aux personnes isolées des milieux ruraux, en permettant aux jeunes accompagnés de s’initier aux métiers de la vente  et en favorisant la création de liens sociaux intergénérationnels. 

 - Sikle (Strasbourg). Sikle "composteurs de Strasbourg", développe un service de collecte à vélo et valorisation locale des biodéchets alimentaires auprès des hôtels, cafés, restaurants, commerces alimentaires et particuliers. La matière organique est valorisée très localement, par compostage pour l'agriculture urbaine. Ainsi, le transport est réduit au minimum. D'un déchet sikle fait une ressource: le compost 100% Strasbourg. Le projet répond à un besoin général de meilleure valorisation des déchets, de développement de l'agriculture urbaine et d'indépendance vis-à-vis des énergies fossiles. Sur le plan reglementaire, il y a un besoin de collecte flexible des déchets organiques pour les professionnels du centre-ville.

 - Fermes En ViE (Bordeaux) cherche à accélérer la transition agroécologique et alimentaire en installant des collectifs d’agriculteurs sur des fermes de polyculture-élevage très diversifiées et performantes d’un point de vue économique, social et environnemental. L’objectif est d’arriver à en installer une centaine par an à horizon 4-5 ans. Pour cela, Fermes En Vie développe des services qui ont pour but de faire se rencontrer des porteurs de projet (pour la constitution des collectifs), de faciliter et financer l’accès au foncier pour ces collectifs et d’apporter des services (techniques et humains) aux collectifs formés pour qu’ils soient performants dans la durée.

Agri-City.info a déjà parlé au cours de ces derniers mois d'autres porteurs de projets candidats aussi à la Fabrique AVIVA 2021 :
Sème ta graine, une offre de service complète allant de la location d'un potager à la livraison de fruits et légumes
Agrove veut "démocratiser" l'agriculture urbaine grâce à la technologie
Les jardins de Solène, un projet solidaire pour redonner du sens à nos assiettes
Les apprentis jardiniers arrivent dans les entreprises, avec Les Blobs
Pour les jeunes, un modèle d'"économie vivante" avec Irvin

Et pour retrouver les 745 projets en lice : le site de la Fabrique AVIVA

Zoom sur deux lauréats de l'édition 2019 dans la catégorie "Alimentation et santé" qui ont reçu chacun une dotation de 65 000 €.

Le projet grenoblois Le Bar Radis a obtenu 5072 votes. Le projet, porté par le collectif Cultivons nos toits, et fruit d'une rencontre avec la microbrasserie artisanale Maltobar et le restaurant La Tête à l'envers, est né d'une volonté de permettre une reprise en main, à titre individuel ou pour des groupes de faible taille de leur capacité à décider de la manière dont ils consomment, à gouverner la façon dont leur alimentation est produite, à devenir les premiers acteurs de leurs assiettes.
Le projet prendra place fin 2021 sur un toit terrasse de 2 000 m2 en centre-ville de Grenoble. Celui-ci comprendra un jardin potager et une serre qui produiront toute l'année, ainsi qu'un bar/restaurant qui proposera majoritairement les produits qui auront poussé sur le toit, ainsi que des produits locaux.  Le projet se veut également pédagogique, puisqu'il comprendra aussi un espace partagé de formation et d'échange de compétences autour de l'alimentation, ainsi qu'une scène culturelle (concerts, débats, conférences...).

Le projet de la Ferme de l'Envol, porté par Fermes d'Avenir a obtenu 7017 votes. C'est une ferme agroécologique, en polyculture élevage, qui prône un nouveau modèle agricole en faveur des agriculteurs et d'une alimentation saine, locale et de saison. Il consiste à installer une ferme en polyculture-élevage sur 75 ha de l’ancienne base militaire 217 de Brétigny-sur-Orge (91) qui a été cédée par l’État à la Communauté d’Agglomération de Cœur d’Essonne, libérant ainsi un espace de 300 hectares.

La finalité de ce projet est de démontrer la viabilité et la rentabilité des fermes agroécologiques, à la fois respectueuses de l’environnement, créatrices d’emplois et répondant aux enjeux d’une meilleure autonomie alimentaire. La Ferme de l’Envol est donc conçue comme un prototype innovant, dont le principe pourrait être reproduit sur l’ensemble de la France. 
 
 La Fabrique AVIVA, le concours

Sur les 1 447 projets déposés en ligne à l’automne dernier, 747 ont été sélectionnés par les experts partenaires Mazars et Ticket for Change pour l’entrée en compétition. Ces projets sont à découvrir dès à présent sur la plate-forme web https://www.lafabriqueaviva.fr/fr/
« Le soutien aux entrepreneurs est l’un des piliers de la stratégie RSE d’Aviva France. Dans ce contexte de crise économique, sanitaire et sociale sans précédent, nous souhaitons plus que jamais nous mobiliser pour les aider à faire face aux défis qui se posent, à développer leurs activités et à faire grandir leurs projets. La Fabrique Aviva souhaite soutenir ces initiatives entrepreneuriales à impact, tout en y associant le grand public afin que chacun puisse se sentir acteur du développement de l’économie locale et durable. » commente Patrick Dixneuf, Directeur général d'Aviva France.

1 millions d'€ pour 15 projets utiles et innovants

- Jusqu'au 9 février 2021, Aviva France invite les internautes à voter en ligne pour désigner leurs projets coup de cœur (les votes du grand public comptant pour 40 % de la note finale). Grâce à une identification des projets facilitée (recherche par mots clés ou zones géographiques) les internautes pourront privilégier les idées qu’ils jugent innovantes, d’autres qui leur tiennent à cœur ou encore les projets de leur région.
-Du 10 mars 2021 au 29 avril 2021, les 747 porteurs de projets seront auditionnés par des jurys régionaux composés d’entrepreneurs, d’experts locaux, d’agents et de collaborateurs Aviva. Une remise de prix virtuelle devrait être organisée en fin de journée pour annoncer les gagnants : 3 par jurys locaux qui remporteront 60 000 € suite aux délibérations. Les jurys se tiendront les 10 et 23 mars ainsi que les 8, 22 et 29 avril 2021.
-Enfin, les 5 lauréats ayant obtenu la meilleure note dans leurs régions respectives auront la possibilité de venir défendre leur projet devant un jury national à Paris le 3 juin 2021- si la situation sanitaire le permet - pour tenter de remporter un gain supplémentaire de 100 000 €, soit une dotation globale de 160 000 € pour le Grand Gagnant. 

 

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte