Agri-city.info : le média des agricultures urbaines

Natixis crée des potagers pour ses salariés et pour la biodiversité

NatixisEcgeLjTXkAI-RQD-2

Le troisième potager collaboratif de Natixis a été mis en place avec Wendy d'Ôpotager et Urbanescence, sur l'immeuble de bureau Liberté II à Charenton, où près de 3000 salariés travaillent chaque jour. Un projet qui fait partie des engagements du groupe en faveur de la biodiversité.

Astrid Sineux, cheffe de projet RSE chez Natixis a mis un peu de temps à convaincre ses dirigeants de l'intérêt de s'investir dans des jardins, pour créer des lieux de vie pour les salariés et d'accueil pour la biodiversité. L'envie de travailler avec Wendy d'Ôpotager* est arrivée comme une évidence. Avec "Liberté II" cette envie s'est concrétisée, l'idée étant bien de s'investir dans la durée et donc dans du "one shot". "Nous voulions que notre modèle soit reproductible, que ce soit un projet pilote, qui fasse sens et puisse se déployer dans d'autres lieux".
Astrid s'y intéresse depuis 2016, au sein de son entreprise. "C'est le soutien d'un des directeurs qui pratique la permaculture à titre personnel qui a permis au projet d'aboutir", explique-t-elle. "Aujourd’hui, avec ce beau temps, nous avons inauguré un 3ème jardin potager collaboratif dans notre immeuble Liberté II à Charenton. Outre le moment très sympa entre collègues, c'est une fierté de faire des choses qui vont dans le sens de notre engagement RSE !". 

A Charenton, Liberté II a pris forme

En collaboration avec Urbanescence*, le projet d'Ôpotager, reposait sur la création d’un jardin potager permaculturel sur 300 m2 à destination des collaborateurs du site, privilégiant l'autonomie, la circularité, les variétés comestibles et favorisant la biodiversité. Et sans oublier évidement le bien-être, la convivialité et le lien avec la nature qui avait tant manqué pendant le premier confinement. Le design permaculturel a été co-concu avec des collaborateurs volontaires, ce qui a permis d’imaginer les différentes zones du jardin selon les contraintes physiques du site et les objectifs de Natixis. Le jardin comprend la création d’une mare et d’une zone sauvage de prairie fleurie, des cultures potagères en buttes et bacs surélevés, et la plantation d’arbres et d’arbustes fruitiers…

Contenu réservé aux abonnés.



 

Un mois

  • sans engagement 
     

  • Accès à l'ensemble des contenus
  • Accès à 4 articles INÉDITS
  • Accès à l’annuaire des acteurs de l’agriculture urbaine 
  • Réception de l'agri-city.hebdo

30€ TTC / mois

1 an

  • 1 mois offert (par rapport au tarif mensuel)

  • Accès à l'ensemble des contenus
  • Accès à l’annuaire des 250 structures 
  • Réception de l'agri-city.hebdo
  • Réception du dernier baromètre exclusif (30 pages)
  • Accès au replay des masterclass
  • Tarif préférentiel sur les Learning Expeditions

250€ TTC / an

2 ans

  • 4 mois offerts (par rapport au tarif mensuel)

  • Accès à l'ensemble des contenus
  • Accès à l’annuaire des 250 structures 
  • Réception de l'agri-city.hebdo
  • Réception du dernier baromètre exclusif (30 pages)
  • Accès au replay des masterclass
  • Tarif préférentiel sur les Learning Expeditions

460€ TTC / 2 ans

Voir toutes les offres


 

Recevez les dernières nouvelles du secteur en vous inscrivant à notre newsletter gratuite.



Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte