Agri-city.info : le média des agricultures urbaines

Stéphane Layani : "S'appuyer sur des modèles pérennes"

Capture-dcran-2022-01-23--09.32.03

Stéphane Layani, Président-directeur général du M.I.N de Rungis nous parle du rôle du M.I.N dans l'alimentation locale des Franciliens, du projet "Agoralim" et de sa vision de l'agriculture urbaine.  

Le Marché d'Intêret National de Rungis joue un rôle important dans l'alimentation locale des 18 millions de franciliens, puisqu'il en assure 60% via la commercialisation de 13 000 tonnes de fruits et légumes produits par 50 maraîchers d'Ile-de-France. Mais Stéphane Layani nous explique que la production locale est trés insuffisante puisqu'elle ne couvre que 2,5% des besoins alimentaires des franciliens. Il faut donc développer une agriculture francilienne à vocation locale et c'est là tout l'enjeu du projet "Agoralim" de la Semmaris, dans le nord de l'Ile-de-France.

Agoralim vise à construire un nouveau modèle alimentaire en circuit court, pour doubler la part du local dans les besoins alimentaires des Franciliens 

Stéphane Layani nous a donné également son avis sur l'agriculture urbaine. Celle-ci est utile, il n'a aucun doute, mais il faut qu'elle se développe sur des modèles pérennes, avec une production rémunérée à sa juste valeur, et créatrice d'emplois. Des modèles d'agriculture urbaine sont d'ailleurs présents sur le M.I.N (cultures de micropousses et champignonnières en sous-sols), et un vaste projet de ferme verticale en géoponie rotative verra le jour en 2024...

Une interview réalisée par Theo Legay 

 
Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte