Le média du végétal et de l'agriculture en ville

Réponse à M-E. Leclerc : les fermes urbaines, des solutions vertueuses

 

Michel-Edouard Leclerc s'interroge sur la pertinence des projets de ferme urbaine sur son blog. Réponse de professionnels du milieu, via les réseaux : "C'est notre spécialité de mener des missions d'étude et de conseil". Des exemples fonctionnent.

 

Olis, à la pointe 

"Avec une production de 1000 tonnes de truites Olis sera la plus grande ferme aquaponique d'Europe. Mais aussi un hub pour faire produire chez des agriculteurs de la cooperative Scael des poissons et des végétaux. Cette diversification des revenus et cette transition agricole permettra de concilier pratiques et économie", rappelle le directeur d'AMP. 

Olis est un projet aquacole conçu et porté par AMP  avec les conseil d'UpCycle.C'est notre spécialité de mener des missions d'étude et de conseil', précisent les spécialiste de l'entreprise. "La meilleure ferme urbaine est celle qui propose des cultures adaptées à son environnement. C'est le sens de l'une des missions de conseil que nous menons pour le Groupe coopératif Scael. 

Un cercle vertueux

 
La question-clé de ce projet : que faire des déchets issus de l'agriculture, type déchets de silos ? Que faire également des déchets issus des modes d'agricultures urbaines, type aquaponie ? 
"Et bien on peut en faire du substrat, des pleurotes, du compost.. Des réponses multiples pour que les fermes urbaines soient des solutions vertueuses.", répondent les ingénieurs-techniciens de chez UpCycle...

Ces sujets seront approfondis dans un prochain dossier dans notre média. 

 

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte