Le média du végétal et de l'agriculture en ville

Le domaine d'Highgrove, reflet de l'esprit du roi Charles III

Capture-dcran-2022-09-09--22.12.1_20220910-073240_1

« Un jardin pour inspirer, exciter, fasciner et apaiser les esprits. » Ces mots du prince Charles, aujourd'hui roi d'Angleterre, suffisent à décrire les jardins de son domaine de Highgrove, dans le Comté de Gloucestershire. Déambuler dans leurs allées, c’est entrer dans l’esprit d'un homme engagé aussi pour la transition agroécologique et la ville durable. 

Un prince jardinier

En 1980, le duché de Cornouailles se porte acquéreur du domaine de Highgrove, située à Doughton, dans le sud-ouest de l'Angleterre. Un conseil désigne alors le duc de Cornouailles qui est aussi le prince Charles, comme locataire à vie. Fervent défenseur de la préservation de la nature, le prince Charles se tourne très vite vers les jardins de Highgrove pour en faire un modèle écologique à suivre. Plusieurs jardins naissent ainsi de l'imagination du prince de Galles qui commence toujours par dessiner des croquis. Lorsqu’il entre dans le parc de Highgrove ouvert au public, le visiteur découvre d’abord un jardin à la française bien aligné, puis un jardin sauvage où la nature semble avoir repris ses droits, un jardin potager où se côtoient une centaine de plantes différentes, et enfin, il peut déambuler dans les allées d’un jardin oriental. Le jardin potager, a été conçu par le prince comme un modèle écologique, éducatif et économique. Il est ainsi présenté aux groupes scolaires britanniques pour les initier à l’écologie, à la découverte des multiples plantes et légumes.

Un prince agriculteur

En plus des jardins, le prince Charles installe sur le domaine, une ferme en agriculture biologique "Home Farm", dotée de 364 hectares de terres cultivées par le duché de Cornouailles. A partir de 1985, la ferme est progressivement convertie au bio pour l'être en totalité en 1996, à la seule initiative du prince qualifié alors de précurseur. L’agroforesterie y est aussi testée avec 1000 variétés différentes de pommiers. En 1990, le prince crée la marque Duchy Originals qui permet la vente des productions originaires du domaine. Aujourd'hui, la marque est une référence sur le marché bio britannique, dont les 300 produits sont vendus par une chaîne de supermarchés haut de gamme. Les profits sont reversés à des ONG. Si en 2020, le prince de Galles annonce ne pas renouveler le bail de son exploitation agricole à son propre duché de Cornouailles, il n'abandonne pas pour autant ses initiatives agricoles et se recentre sur le domaine royal de Sandringham, propriété privée de la famille royale située dans le Norfolk. Sur celui-ci qu'il a converti en bio en 2017, il introduit un troupeau de 3000 moutons, plante des arbres et développe de nouvelles cultures.

Un prince architecte

A Newquay en Cornouailles, le prince Charles, également passionné d'architecture, a soutenu la construction du nouveau quartier "Nansledan". Comprenant des logements respectueux de l'environnement, des mobilités douces, des espaces de jeux pour enfants intégrés aux jardins communautaires, des arbres fruitiers, des plantations comestibles dans les rues, le projet veut créer un nouveau style de vie inspirée des idées du prince. Au-delà, l'objectif est aussi de créer un emploi par foyer, grâce aux nouvelles activités que le projet est censé attirer sur place et de construire 30 % de logements sociaux ou de logements moins chers que le marché. Ce projet s'inspire d'une précédente initiative menée par le prince : Poundbury, une localité nouvelle érigée à Dorchester, qui partageait la même démarche durable, ambitionnant mixité sociale et zéro voiture, mais souvent critiquée pour son style architectural hétéroclite.
En juillet 2021, le prince Charles déclarait sur la chaine BBC 4 « La façon dont nous produisons de la nourriture a un impact direct sur la capacité de la Terre à nous soutenir...». Et en novembre 2021, il ouvrait la COP26 à Glasgow par ses termes : « Le coût de l’inaction est bien plus élevé que le coût de la prévention ». Un prince de Galles très engagé qui devient roi à l'heure où ces enjeux sont plus que jamais d'actualité...

Marie-Christine Bidault 

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte