Le média du végétal et de l'agriculture en ville

Biotope, lauréat des Victoires du Paysage pour sa toiture végétalisée

Capture-dcran-2022-12-09-154013

Le lauréat spécial du jury mention "Technique" des Victoires du Paysage attribuées ce 8 décembre à Paris, est l'immeuble Biotope, nouveau siège de la Métropole Européenne de Lille. Nous avons assisté à la remise des prix, en présence du promoteur Linkcity, de l'entreprise du paysage Le Prieuré Vegetal i.D et des pépiniéristes du projet.

Organisées par Val’Hor* les Victoires du Paysage récompensent, depuis 2008, les projets paysagers destinés à améliorer et embellir notre cadre de vie. Les maîtres d’ouvrages concourent dans une des 3 catégories proposées : collectivités, entreprises ou particuliers. 

Biotope, un immeuble de bureau végétalisé

Depuis le mois de mars 2020, les services métropolitains Lillois se sont progressivement installés dans le bâtiment Biotope, un immeuble de 30 000 m² sur sept étages, sur le site du « Champs libre », entre l’Hôtel de Région et le Grand Palais, troisième quartier d’affaires français.Voté en conseil métropolitain en février 2018, ce projet d’emménagement de Vala MEL s'est concrétisé fin décembre 2019, date de livraison du bâtiment.
Le Biotope, imaginé par les architectes Henning Larsen Architects et Keurk Architecture, est doté de grandes ouvertures donnant sur des terrasses végétalisées et parsemées d’arbres et d’arbustes, installées par Le Prieuré Vegetal - Tracer. L'aspect imposant du bâtiment est ainsi amoindri par la présence forte de la végétalisation qui enveloppe le bâtiment et en atténue l'esthétique rectiligne. Depuis les bureaux, la campagne remplace l'urbain. La lumière et les matériaux naturels comme le bois ou la pierre y sont omniprésents. En plus des surfaces de bureaux, il accueille un atrium sur deux étages, un espace de restauration en roof top, un auditorium et des espaces de rencontres.
Derrière la réussite esthétique, se cachent des contraintes techniques fortes : contraintes de poids, résistance au vent des arbres, conditions difficiles liées à la toiture (épaisseurs de substrat, vents séchants, ... ), contraintes de temps (chantier paysagé mené de mai à décembre). Le bâtiment économe en énergie respecte les normes environnementales les plus exigeantes : les certifications BREEAM Excellent et Well Gold pour la qualité sanitaire et le bien-être des occupants, le label E+C- pour la performance énergétique du bâtiment et sa faible empreinte carbone, le label Biodivercity pour l’excellence en matière de respect et de développement de la biodiversité locale et le label Wiredscored pour le faible impact de la connectivité.

Verbatim des protagonistes

"Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, Biotope n'est pas un immeuble de bureau, c'est un paysage dans lequel nous avons intégré quelques espaces de travail qui sont occupés par la Métropole Européenne de Lille." Laurent Mourey, DG de Linkcity.
"C'est nous qui avons installé cette toiture végétale d'environ 5000 m2, avec plus de 2000 m2 de platelage, et quasiment tous les plateaux qui donnent accés à une toiture végétalisée. Un projet compliqué en terme de mise en oeuvre, puisque ce sont près de 30 000 m2 qui ont été construits en moins de deux ans par Bouygues et Linkcity". Raphael Lamé, Fondateur et Directeur Le Prieuré - Vegetal i.D.
"C'est un projet qui techniquement mérite d'être remarqué. Dans ma carrière professionnelle, c'est la première fois qu'un architecte du bâtiment s'adresse d'abord aux pépiniéristes, pour savoir comment on va faire ; Je salue vraiment cette démarche. Et si on regarde ce bâtiment du ciel, on a l'impression qu'il n'y a qu'un grand jardin. Ce bâtiment a rendu la nature à la ville." Michel Le Borgne, gérant Pépinières Drappier.

 Biotope en chiffres 
- 29 300 m2 de surfaces utiles
- 5000 m2 de toiture
- 5 labellisations environnementales
- 750 arbres et arbustes plantés en toiture
- 19 mois de travaux
- Une équipe de près de 500 personnes au plus fort de l’activité

 Les concepteurs 
- Maître d'ouvrage : Linkcity
- Paysagiste concepteur : Paysatech
- Entreprise du paysage : Le Prieuré - Tracer
- Pépiniériste(s) : Pépinières Drappier, Lepage, Jelitto et Nieuwkoop France
- Mandataires du projet : Henning Larsen Architects (Danemark) et Keurk Architecture (Lille) 

Les autres lauréats des Victoires du Paysage : 
- Grand Prix 2022 : Réaménagement du secteur du Forum, quartier Montreynaud
- Lauréats – Maîtres d’ouvrage publics & Bailleurs sociaux : Écoquartier de Volonne, Écoquartier Mas de Caylus, Quartier des Barolles
- Lauréats – Entreprises : Les Sentes de Bailly, Jardin Horizon, Nice Le Ray
- Lauréats – Particuliers : Jardin Mariano à Arcangues, Création de jardins dans un ensemble monastique à la Puye, Le jardin AB à Roussillon
- Lauréats - Patrimoine : Les jardins du Palais des Papes et les Vergers Urbains V, Pente d’eau de Montech, Aménagement du quartier fluvial
- Lauréats - Prix spéciaux : Parc urbain de la Sèvre Niortaise - Port Boinot, Revitalisation du centre-bourg historique à Orbec, La Butte des fusillés de la Maltière, Les jardins du Palais des Papes et les Vergers Urbains V, Biotope

A lire aussi sur agri-city.info

Le Cercle, futur siège du groupe Pichet porte un projet d'agriculture urbaine
Le Rooftop Métal 57 de BNP Paribas Real Estate pour la biodiversité
Clémence Bechu œuvre pour intégrer la biodiversité au sein de l'agence familiale

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte