Agri-city.info : le média des agricultures urbaines

Algama, entreprise de microalgues participe à la transition écologique

Algama-2 source : Algama

L'entreprise Algama a été nommée parmi "les 20 start-ups les plus prometteuses" par la French Tech Green20. Agri-City revient pour vous sur les actions d'Algama et a lu pour vous l'article de Pierre Fortin à ce sujet : "Algama, les microalgues pour remplacer les protéines animales" paru dans Les Échos Planète le 4 mai dernier. 

Algama, start-up qui produit des microalgues à destination de l'agroalimentaire propose ainsi une alternative aux protéines animales. Elle produit des ingrédients biosourcés et cherche à avoir une très grande qualité nutritive et nutritionnelle. De plus, ces produits sont végan. 

"Faire de la poudre ou du liquide d'algues pour valoriser un ingrédient"

Selon Alvyn Severien, PDG d'Algama, "Les microalgues contiennent jusqu'à 70 % de protéines, de nombreuses vitamines, du fer, du magnésium, des oligo-éléments, mais aussi des acides gras polyinsaturés nécessaires à notre organisme".  
Alvyn Severien et Gaëtan Gohinn, après un diplôme de l'Ecole des Mines et de l'École Central ont fondé l'entreprise en 2013, avec Mathieu Gonçalves, issu lui des Arts et Métiers. Selon le PDG, leur idée était de faire de la poudre ou du liquide d'algues pour valoriser un ingrédient. 

"Servir de substituts aux œufs"

Ces produits sous forme de poudre ou liquide peuvent notamment servir de substituts aux œufs dans les recettes. 
L'entreprise ne produit pas elle-même les algues, mais "sélectionne les parties intéressantes pour remplacer un ingrédient donné dans une recette." 
Elle a notamment déposé plus de 25 brevets pour protéger les procédés utilisés. Les deux principales espèces d'algues utilisées sont la spiruline et la chlorelle. "Ces organismes microscopiques aquatiques comptent des dizaines, voire des centaines de milliers d’espèces, recélant autant d’opportunités différentes."

L'entreprise développe ainsi des produits visant à substituer certains aliments. Par exemple, une mayonnaise The Good Spoon a été réalisée en partenariat avec The Fooding Company et distribuée dans plus de 2 000 points de vente en France. "La start-up a aussi participé au lancement d’un lait végétal avec la société Update Foods et d’une boisson pour sportifs avec l’entreprise NØKO."
Les coûts de production des ingrédients seraient également similaires, voire inférieurs à ceux des ingrédients substitués. 

Algama acteur de la transition écologique 

La French Tech Green 20 a sélectionné Algama pour son appel à projets. Ainsi, la start-up bénéficiera ainsi de l'accompagnement de la French Tech qui "travaillera de façon rapprochée avec les équipes du Ministère de la Transition écologique."
Le programme vise à "faire émerger les nouveaux champions technologiques de la transition écologique". 
En effet, d'un point de vue écologique et environnemental, les actions de l'entreprise sont tout à fait intéressantes. "Le remplacement des protéines animales par des microalgues est très avantageux". Les microalgues peuvent en effet se reproduire en nombre et à l'infini et absorber du CO2
Ainsi, l'entreprise vise à limiter le rejet de CO2 dans l'atmosphère et cherche à stocker du carbone et économiser de l'eau, comparativement à des productions agricoles ou d'élevages. 

Zélia Pontais

Retrouvez plus d'informations sur leurs projets sur le site de l'entreprise

Pour aller plus loin :
L'agriculture urbaine en 2040, avec les prospectivistes de l'UE
De l'intérêt de la culture en environnement contrôlé : diversité, goût, santé

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte