Agri-city.info : le média des agricultures urbaines

Les moutons de l'ouest : un beau concept d'éco-pâturage !

Screenshot_2021-05-03-Les-Moutons-de-lOuest

Les Moutons de l'Ouest est une entreprise nantaise spécialisée dans l'éco-pâturage, phénomène qui prend de plus en plus d'ampleur et qui connait un grand succés auprés des entreprises et collectivités. Présentation avant l'interview à suivre de son fondateur, Quentin Noire. 

L'entreprise a été créée en novembre 2016, par Quentin Noire, ingénieur de formation, qui aprés avoir travaillé pendant deux ans au sein d’une entreprise nationale d’éco-pâturage, a décidé de lancer sa propre activité.Au départ concentrée sur les Pays de la Loire avec une première antenne à Nantes, l'entreprise a commencé à être sollicitée en 2018, grâce au bouche-à-oreille pour ouvrir des sites d’éco-pâturage en Bretagne. Aujourd'hui, elle emploie 7 personnes (3.5 ETP), compte 80 clients issus de divers secteurs d’activité, et entretient 800 000 m² d’espace avec 600 moutons et chèvres.
L'entreprise propose une solution clé en main à ses clients : Visites de contrôle régulières, assurance incluse, coût annuel fixe, numéro d’urgence, entretiens de satisfaction… Ses équipes choisissent les animaux adaptés à la typologie et aux contraintes propres à chaque zone d’éco-pâturage, et l’entreprise s’implique ainsi pour la sauvegarde des races à petits effectifs comme le mouton d’Ouessant ou le mouton Landes de Bretagne.
Pour réaliser un bon suivi de l'éco-paturage, Les Moutons de l'Ouest emploie des bergers qualifiés, qui évoluent dans l’entreprise et suivent des formations pour accompagner au mieux chaque client. Ils s'occupent au quotidien des animaux présents sur les sites d’éco-pâturage : visites auprès de chaque client plusieurs fois par mois, soins curatifs et préventifs des moutons, adaptation du nombre d'animaux en fonction de la végétation, transferts de parcelles, etc...

Des clients de tous horizons

Les clients des Moutons de l'Ouest sont trés diversifiés (sièges sociaux d’entreprises, écoles, résidences seniors, sites logistiques, centrales solaires, collectivités, bailleurs sociaux, ou encore hôpitaux). Ils voient dans l'éco-paturage un moyen de diminuer leur impact environnemental.
Parmis ceux-ci, Triballat Noyal, grosse entreprise de l'industrie agro-alimentaire a confié l'entretien des 3 ha d'espaces verts de son site Sojasun à 15 moutons des Landes de Bretagne. Les moutons effectuent des rotations de parcelles régulières pour améliorer la gestion sanitaire et bien gérer l’entretien de la végétation. L'entreprise s'est tournée vers l'éco-paturage dans le cadre de sa démarche RSE et ISO 26 000.
La Maison des Tamaris, EPHAD basé à Lorient, a confié l'entretien de son parc arboré aux Moutons de l'Ouest. Les moutons présents sur le site en permanence donnent un objectif pour aller dehors et crée des échanges entre les résidents, le personnel et les visiteurs.
L’Institut de l’élevage, a choisi des moutons pour l’entretien des espaces verts de sa station expérimentale du Rheu. Cela constitue une belle vitrine pour Les Moutons de l'Ouest car le site accueille de nombreux visiteurs, notamment lors du Salon de l'élevage (SPACE) qui a lieu chaque année à Rennes. Agrocampus Ouest  a également confié à l'entreprise nantaise l’entretien d’une parcelle de 4000 m² sur son site de Rennes.
Enfin, Rennes Métropole a fait appel à l'entreprise pour faciliter l’entretien des bassins d’orages des communes de Saint Gilles et Gévezé (44 000 m² au total). Ce sont des zones pentues donc difficiles d’accès pour les agents de la collectivité et l'éco-paturage est une solution bien adaptée.

Des animations dans les écoles

La structure organise aussi des animations dans des écoles, centres de loisirs, résidences seniors, maisons d’accueil spécialisées, etc. pour sensibiliser le public sur les nombreux avantages de l'éco-pâturage. La présence des animaux est fédératrice et favorise les échanges spontanés au sein des entreprises et des collectivités, les nuisances sonores des engins mécaniques sont supprimées et l’éco-pâturage s’intègre bien dans une politique de suppression des produits phytosanitaires. Les animaux maintiennent la végétation en prairie tout au long de l’année et les insectes pollinisateurs peuvent s’y développer. Et les déjections des moutons qui se dégradent lentement, créent un engrais naturel bénéfique pour les sols. Silencieux, écologiques et attachants !

Pour en savoir plus sur Les Moutons de l'Ouest, ne ratez pas la prochaine interview de son fondateur, dans Agri-City.info

Et pour relire d'autres articles sur l'élevage en ville :
Huit boucs et deux vaches Pie rouge "écopâturent" à Montreuil
L'élevage urbain prend des formes très variées
La petite transhumance du Grand Lyon, 9-13 juin 2021
Olivier, un berger jardinier en milieu péri-urbain d'Île-de-France

Photos Les Moutons de l'Ouest

 

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte