Agri-city.info : le média des agricultures urbaines

Signature du pacte alimentaire Nouvelle-Aquitaine

Screenshot_2021-01-08-PacteAlimentaireNouvelleAquitaine2021-01-pdf

La Région Nouvelle-Aquitaine et de nombreuses parties prenantes des secteurs alimentaire et agricole ont signé ce jeudi 7 janvier un pacte alimentaire, symbole de l'engagement fort de la Région pour une alimentation saine, durable et de qualité.

Alain Rousset, président du Conseil régional Nouvelle-Aquitaine et Fabienne Buccio, préfète de la région, ont, en signant ce pacte, renouvelé et renforçé la feuille de route "Agriculture, Alimentation et Territoires, pour une alimentation durable et locale en Nouvelle-Aquitaine" signée en juin 2019. D'autre part, déjà engagée sur la transition énergétique et écologique à travers sa feuille de route Néo Terra, la région veut aller plus loin sur les volets agricole et alimentaire.

Le pacte doit constituer un des leviers d’action pour faire face aux évolutions de la production agricole, mais aussi pour relever les défis environnementaux et climatiques, tout en s’adaptant aux nouvelles attentes de la société.Il constituera une feuille de route pour les actions régionales sur la période 2021-2025.

Le pacte comprendra un plan d'actions avec la gouvernance associée à son suivi et son pilotage et l’identification des dispositifs et outils d’accompagnement mobilisables afin d’en assurer la réussite. Des groupes de travail associant un partenariat plus large seront constitués ainsi qu'un comité de pilotage spécifiquement dédié au développement de l’approvisionnement en produits locaux, bio et de qualité en restauration collective publique.

Quatre objectifs :
- Créer et partager la valeur ajoutée dans un souci de juste répartition garantissant la juste rémunération des producteurs et l’accès à une alimentation de qualité pour tous.
- Être solidaire avec les acteurs touchés par la crise sanitaire et ses conséquences économiques en soutenant les acteurs, entreprises et filières les plus impactés, ainsi que les consommateurs les plus en difficulté.
- Développer les produits locaux et de qualité, et ce dans tous les circuits de distribution et marchés régionaux avec une attention particulière à celui de la restauration collective publique.
- Relocaliser l’économie alimentaire dans une approche territoriale.

A travers ce pacte, ce sont tous les acteurs des différents maillons de la chaine alimentaire régionale qui se sont engagés. Ainsi, une quinzaine de parties prenantes ont signé à l'image de l'Agence de l'alimentation Nouvelle-Aquitaine (AANA), Interbio, l'Interprofession bétail et viandes (INTERBEV), l'Interprofession fruits et légumes frais (INTERFEL), la Chambre régionale d’agriculture, la Coopération agricole Nouvelle-Aquitaine, Bio Nouvelle Aquitaine, des représentants des industries alimentaires, des établissements scolaires, de l’hôtellerie ou encore le réseau Inpact (réseau initiatives pour une agriculture citoyenne et territoriale).

Cinq domaines d'action stratégiques :
- Favoriser les circuits de proximité et la vente directe.
- Faciliter les initiatives des territoires concourant à la relocalisation de l’économie.
- Organiser les filières pour répondre aux demandes des différents marchés régionaux.
- Éveiller, informer, et former les acteurs et les consommateurs.
- Favoriser la solidarité et la citoyenneté alimentaire.

Documents :

 
Crédits photos Préfecture Nouvelle-Aquitaine

 

 

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte