Agri-city.info : le média des agricultures urbaines

L'agritech Mycophyto lauréate de deux nouveaux concours

Screenshot-2021-10-05-at-13-17-05-MYCOPHYTO

Double lauréate du Concours innovation -i-Nov et de l’Aide au développement deeptech de bpifrance, Mycophyto va bénéficier d’une enveloppe de 2,8 M€ pour poursuivre ses travaux de recherche sur les solutions de biostimulation basés sur la symbiose mycorhizienne.

Engagée dans le développement de solutions biologiques naturelles pour revitaliser les sols et favoriser le développement des plantes en y associant un système prédictif unique au monde combinant biotechnologie, big data et intelligence artificielle, Mycophyto ne cesse de se développer.

Pour rappel, Mycophyto a été co-fondée en 2017, par Justine Lipuma, docteur en microbiologie et Christine Poncet, ingénieure agronome. Depuis, la startup propose aux  professionnels de l’agriculture des solutions brevetées basées sur l’implémentation de champignons mycorhiziens arbusculaires (CMAs) dans les cultures afin de recréer des synergies naturelles avec les racines des plantes. Ces solutions naturelles visent à favoriser le développement du système racinaire des plantes cultivées, à favoriser leur résistance au stress hydrique et aux pathogènes, à améliorer leur rendement, sans utiliser de produits chimiques. Mycophyto s’appuie pour cela sur une dynamique d’acteurs, intégrant des scientifiques de niveau mondial, des structures mixtes de recherche, des instituts techniques et de formation, des agriculteurs ambassadeurs, mais aussi un académicien, Erik Orsenna, dont les actuels travaux se penchent sur les ressources des sols.

Spin off Inrae et UCA (Université Côte d’Azur), présente sur le site de Nice Sophia-Antipolis, Mycophyto a reçu plus de 12 prix depuis sa création, dont le concours national de recherche -iLab porté par le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, en 2019. La même année, la greentech a levé 1,4 M€ auprès du Crédit agricole, des family offices Olbia et Obsidiane et de Région Sud Investissement, ce qui lui a permis d'accélérer sur le volet recherche, avec notamment un partenariat avec l'Inria* autour d'un algorithme de prédiction sur une géolocalisation des champignons et sur une bio-banque de souches mycorhiziennes endogènes.
Aujourd'hui, la start-up remporte deux prix richement dotés. L'Aide au Développement Deeptech va lui octroyer une enveloppe de 2,1 M€ et le Concours i-Nov, 700 000 €. Ces 2,8 M€ vont lui permettre de passer à l’étape supérieure pour se diriger vers un modèle industriel. «Grâce à cette double reconnaissance, Mycophyto va pouvoir transformer ses travaux de recherche et développement en solutions disponibles à grande échelle pour accompagner les agriculteurs dans leur transition agroécologique et leur permettre de proposer des produits sains, respectueux de la nature et économiquement viables» a indiqué Justine Lipuma à nos confrères de la Tribune Côte d'Azur.

L’appel à projets « Concours d’innovation - i-Nov » de bpifrance est un dispositif de soutien financé par le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) qui a pour vocation de sélectionner des projets d’innovation à fort potentiel pour l’économie française. Ce concours d’excellence est dédié aux projets innovants mono-partenaires portés par des startups et PME et conduisant à favoriser l’émergence accélérée d’entreprises leaders dans leur domaine pouvant prétendre notamment à une envergure mondiale.

L’aide au développement deeptech de bpifrance finance les dépenses liées aux phases de recherche et développement d’un projet d’innovation de rupture avant son lancement industriel et commercial. La finalité est d'aider les entreprises, qui mènent des projets d'innovation technologiques deeptech, comportant des travaux de recherche industrielle et/ou de développement expérimental, à mettre au point des produits, procédés ou services innovants présentant des perspectives concrètes d'industrialisation et de commercialisation.

*Inrae : Institut national de la recherche agronomique et de l'environnement
*Inria : Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique

Articles agri-city.info :
Salon Biomim’expo 2021
L'agriculture régénératrice était au menu de ChangeNOW Summit
Plus de 140 acteurs de la transition agroécologique appellent à "agir pour une agriculture du vivant"

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte