Agri-city.info : le média des agricultures urbaines

Rouen : un maire qui veut renaturer sa ville !

Overview_of_Rouen_20140514_1-1

Nicolas Mayer-Rossignol, maire de Rouen et président de Rouen-Métropole a engagé sa ville et les 71 communes qui composent la métropole dans une vaste démarche de renaturation.

La renaturation s'incrit dans une logique un peu différente de la (re)végétalisation ou la (re)naturalisation. Elle consiste à permettre à la nature de reprendre ses droits. Concrètement il s'agit de la mise en place de corridors écologiques pour favoriser le retour de la biodiversité en ville. Faune et flore bénéficient de l’effet de continuité et les habitants disposent ainsi d'espaces de promenades. Les jardins partagés ou les potagers urbains entrent aussi dans cette logique de renaturation.

Le maire de Rouen a des projets bien précis pour les lieux emblématiques de sa ville. La place de la Haute-Vieille-Tour, à côté de la Cathédrale est très goudronnée et fréquentée par les voitures : le maire souhaite que cette place soit végétalisée et renaturée. L’avenue Pasteur, qui descend de la préfecture, est végétalisée, mais peu empruntée par les habitants : un grand potager urbain ybest envisagé. La renaturation du pont Boieldieu est également un objectif pour que celui-ci devienne à la fois un lieu piétonnier et un lieu de nature. 

Le maire de Rouen a aussi le projet de débitumiser les trottoirs et les cours d’école pour rendre de la perméabilité aux sols. Rouen étant une ville fluviale, les eaux de ruissellement vont directement dans la Seine et peuvent la polluer. En débitumant, on lutte ainsi contre les risques de pollution. La débitumisation des cours écoles et des abords d'écoles a déjà été entamée, en écoconstruction avec les parents d’élèves. 

Les particuliers peuvent végétaliser les rues ou les trottoirs grâce au "permis de végétaliser". Aujourd'hui, ce dispositif est peu utilisé en raison des contraintes administratives. La mairie de Rouen est entrain de simplifier les démarches et de faire mieux connaitre cette procédure pour encourager les habitants à participer à la renaturation de leur ville. 

Le maire de Rouen, biologiste de formation, a fait de la réappropriation de l'espace public l’un des enjeux stratégiques de son mandat. La renaturation de la ville en fait partie et s'inscrit au service d'un projet plus grand : le choix de la Seine-Maritime et la métropole de Rouen comme capitale européenne de la culture en 2028. 

Pour aller plus loin :

Agriculture urbaine : la Métropole de Rouen souhaite cultiver plus dans les villes

 

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte