Agri-city.info : le média des agricultures urbaines

Alexandra Bonnet, première femme à diriger l’École du paysage de Versailles

Capture-dcran-2021-09-03--06.53.23

Alexandra Bonnet, Ingénieure en chef des ponts, des eaux et des forêts, a pris ses fonctions en tant que directrice de l’École nationale supérieure de paysage et du Potager du roi à Versailles le 1er septembre 2021. Portrait d'une nouvelle directrice et de son école... 

Alexandra Bonnet devient la première femme à diriger la plus ancienne école de formation des paysagistes concepteurs en France. Précédemment conseillère diplomatie, influence et enjeux océaniques internationaux au cabinet d'Annick Girardin, ministre de la Mer, elle a été nommée par la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (Frédérique Vidal) et par le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation (Julien Denormandie), sur proposition des membres du Conseil d’administration. Elle remplace Vincent Piveteau, qui occupait ces fonctions depuis septembre 2011 et qui rejoint le Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux.
Alexandra Bonnet avait précédemment occupé les postes de Directrice adjointe des affaires européennes et internationales (2018-2020) et d'adjointe au Chef de service économie, évaluation et intégration du développement durable (2009-2018) au sein du ministère de la Transition Ecologique et Solidaire. Elle est dîplomée d'AgroParisTech et de l'Ecole Nationale du Génie Rural, des Eaux et des Forêts

L’École nationale supérieure de paysage est un établissement public de l’enseignement supérieur sous tutelle du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. Berceau historique de la formation des paysagistes concepteurs, elle est un foyer d’enseignement, de recherche et de création reconnu au plan international.

L’École nationale supérieure de paysage a pour vocation de former des professionnels capables, par le projet de paysage, de remettre les questions du sol, du vivant, de l’énergie et des usages des espaces au cœur du débat.

Ainsi, l'École propose une offre complète de formations dans le domaine du paysage par la voie de la formation initiale et continue. Elle délivre en propre le Diplôme d’Etat de Paysagiste conférant le grade de Master, le diplôme de Concepteur et Créateur de Jardin dans le Paysage, inscrit au RNCP*, et le post-master « paysage et transitions ». Elle assure la formation du parcours « Théories et Démarches du Projet de Paysage » délivré par l’Université Paris-Saclay et le parcours Doctoral en projet de paysage dans le cadre du doctorat de projet de l’Université Paris Seine. Elle offre par ailleurs une large gamme de formations courtes à destination des professionnels et du grand public.
L’École nationale supérieure de paysage regroupe une quarantaine de professeurs et enseignants-chercheurs, et plus de 300 étudiants et stagiaires en formation chaque année sur deux sites, Versailles et Marseille. A Versailles, le Potager du Roi, site historique de l'établissement, constitue un laboratoire pour penser la ville-nature de demain, à la fois productive, écologique et accueillante. Sur le site de Marseille, l’école est membre fondateur de l’Institut méditerranéen de la ville et des territoires

En annonçant la nouvelle sur les réseaux sociaux, Alexandra Bonnet se dit "heureuse et fière de prendre la direction de l’Ecole nationale supérieure de paysage et du Potager du roi à Versailles".  

"Un territoire naturalisé, paysagé pour préserver ses ressources et respecter le legs de son passé, est la condition-même d’un développement durable. C’est aussi un facteur essentiel de bien-être, de lien social et d’apaisement, auquel chaque Français a droit"

*Répertoire national des certifications professionnelles

Autres articles d'agri-city.info : 

Versailles : Rentrée du réseau Paysage 2021
Ouverture des inscriptions au concours pour le Diplôme d'Etat de Paysagiste

 

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte