Agri-city.info : le média des agricultures urbaines

Opération "Ma rue en fleurs" à Nantes

printemps-a-nantes-blog-nantais

Dans le cadre de l'opération "Ma rue en fleurs", du 22 mars au 23 avril 10 000 sachets de graines sont mis à disposition des habitants des communes participantes de Nantes Métropole.

Depuis 2013, c'est désormais une tradition à Nantes avec l'arrivée du printemps, tous les habitants sont invités par la Ville à végétaliser leur quartier. Lancé dans le cadre du programme de Nantes Capitale Verte et des actions menées par le Conservatoire Nantais de la Biodiversité, au fil des années de plus en plus de communes de la métropole nantaise ont rejoint le dispositif. Tous les habitants qui le souhaitent peuvent ainsi contribuer au fleurissement et à l’embellissement de leur ville en semant des graines près de chez eux.

La participation est simple et se fait sur la base du volontariat : se procurer des kits de plantation dans l’un des points de diffusion (mairies ou annexes), semer les graines sur l’espace public, les regarder pousser et entretenir les plantations de son mieux.

Les kits contiennent :
- un sachet de graines, comprenant un mélange de 18 espèces variées, spécialement sélectionnés pour leur résistance aux conditions urbaines (milieux chauds et secs), leur nature peu exigeante en eau et leur longue durée de floraison. Ces plantes dites «vivaces», sont capables de vivre plus de deux ans et de produire plusieurs floraisons (certaines se ressèmeront naturellement et spontanément);
- un guide de plantation, avec la liste des graines de plantes et des conseils pour bien semer;
- un guide d’entretien, avec des conseils pour désherber manuellement et contenir la croissance des plantes sur le trottoir pour garantir l’accès de tous.

Les graines sont destinées à être semées exclusivement sur l’espace public, devant son domicile, en pieds d’arbres, en bordures de façades de maisons, en pieds d’immeubles, dans les interstices provoqués par les fissures d’enrobés de bitume sur la chaussée, le long des trottoirs, etc. 

Véritable alternative au désherbage, cette opération permet de communiquer auprès du grand public sur l'acceptation du végétal en ville, les nouveaux modes de gestion de l'espace public et fait de chaque habitant semeur un acteur de la biodiversité. Depuis 2013, Nantes est ainsi passée d'une centaine de rues concernées par au moins un point de fleurissement, à près de 1500 aujourd'hui sur les 3000 que comptent Nantes.

Photo La Nantaise
Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte