Agri-city.info : le média des agricultures urbaines

Visioconférence : Objectif "Zéro artificialisation nette" : Quelle agriculture périurbaine ?

D78716 source : caeu-nord

L'Académie d'Agriculture de France organise le mercredi 14 avril 2021, à 14h30, une visioconférence pour parler l'agriculture périurbaine dans le cadre de l'objectif "Zéro artificialisation nette".

La séance sera animée par Philippe Clergeau, consultant en biodiversité urbaine et urbanisme écologique et Pierre-Marie Tricaud, architecte-paysagiste à l'Institut d'Aménagement et d'Urbanisme d'Île-de-France.

Trois temps seront abordés au cour de cette conférence  : 

- Comprendre les dynamiques de l'agriculture périurbaine : de la multifonctionnalité aux relations ville-agricultur, avec Christophe Soulard, géographe et directeur de recherches à l'INRAE, reviendra sur le premier temps :  ;
- L'objectif "zéro artificialisation" : la maîtrise foncière en question avec Claude Napoleone, économiste, spécialiste des dynamiques d'utilisation des sols et de leur régulation, nous parlera de 
- Recherche action : projet Alimentaire Territorial du Grand Clermont et du PNR Livradois-Forez, une approche par le projet territorial et architectural avec David Robin, architecte et maître de conférences à l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Clermont-Ferrand, abordera le dernier temps :  

L'objectif du Zéro Artificialisation Nette (ZAN) développé dans le plan biodiversité de 2018 est de protéger la biodiversité et la production agricole face à l'étalement urbain. Mais cet objectif fait débat entre les différents acteurs et territoires. Cette conférence est l'occasion de revenir sur le sujet et d'aborder l'aspect de l'organisation agricole aux marges de la ville. 

ZAN : le sujet fait débat
Un groupe de travail constitué par le gouvernement en 2019 s’est attelé au ZAN pour une prise en compte effective en 2030 et la Convention Citoyenne a d'ailleurs récemment proposé des actions sur ce sujet. L’État doit prendre des dispositions réglementaires mais le sujet fait débat pour tous les acteurs (collectivités, agriculteurs, forestiers) et pour tous les types de territoires. Alors que la plupart des écrits sur le ZAN se sont demandés comment densifier la ville pour éviter tout étalement, peu de travaux se sont posés des questions précises sur l’organisation du territoire périurbain, qu’elle découle de mesures politiques de gestion des franges urbaines déclenchées par le ZAN ou qu’elle soit souhaitable pour une métropolisation plus sereine. Et pratiquement aucune proposition de l’agriculture n’existe sur cette organisation de territoire. La demande émerge essentiellement de l’urbain.
L'Académie d'agriculture de France propose d’aborder un des aspects de cet objectif ZAN : l’organisation agricole aux marges de la ville qui déjà à elle seule soulève des débats jusque dans les stratégies de production alimentaire et la façon de faire la ville en concertation avec l’agriculture périurbaine. Bien avant l’apparition du ZAN, plusieurs groupes de réflexion (voir notamment le rapport CGEDD 2015) ont souligné qu’une synergie d’objectifs et d’usages du périurbain impliquait à la fois une stratégie d’équilibre et de multifonctionnalité,  mais aussi une maitrise foncière et enfin, une démarche de projet. C’est cette logique que la structure propose d’appliquer pour examiner le rôle que pourrait jouer le monde agricole aujourd’hui dans un objectif territorial et pour ouvrir un débat .

Pour s'inscrire, suivez ce lien

 

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte