Agri-city.info : le média des agricultures urbaines

AFAUP : une charte de Bonnes Pratiques

Depuis environ trois ans, des collectivités de toute sensibilité politique et de toute région se sont tournées vers l’agriculture urbaine pour dynamiser leurs territoires et les rendre plus résilients. Plusieurs ont déjà signé une charte proposée par l'AFAUP * et d’autres s’engagent dans la dynamique, pour des projets les plus efficients possibles.

Les projets Parisculteurs, Bastide-Niel à Bordeaux, La Prévalaye à Rennes ou la Condamine à Montpellier ont été créés dans l’objectif de rendre les territoires plus résilients…

Onze engagements

Un retour d’expériences est maintenant possible et a permis à l’AFAUP et à ses partenaires, les principaux acteurs de cet écosystème, d’établir une charte de 11 engagements (voir encadré) en faveur de projets les plus efficients possibles.

 

 

 

"Les projets agricoles en milieu urbain et périurbain nécessitent des principes et des usages généraux qu’il est important de suivre pour leur pérennité", explique Anne-Cécile Daniel, coordinatrice.

Ces bonnes pratiques sont rassemblées dans une charte. 

 "Leur mise en œuvre doit permettre de répondre au mieux, de manière pérenne et dans l’intérêt général, aux nouveaux enjeux agricoles, urbains et sociétaux, tels que la gestion durable de l’eau, de l’air et des déchets, le développement de l’économie circulaire, la viabilité économique, la sécurité alimentaire, une reconnexion avec le vivant, le renforcement de lien social ainsi qu’une valorisation durable du foncier", explique l’association.

"L’objectif de cette charte et le suivi qui en sera fait contribueront ainsi pour les années à venir à ce que l’agriculture urbaine puisse répondre aux attentes des Français en termes de transition écologique, alimentaire et sociétale". 

 http://www.afaup.org/wp-content/uploads/Charte%20officielle%20AFAUP%20(27.05.19).pdf

 

 

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte