FB_IMG_1601972671530 Les Germinations, Acte II du Festival du Vivant

Le 24 septembre 2020 à Ground Control dans le 12ème, à Paris, les esprits s’échauffaient pour « revoir nos manières de vivre, de produire, de consommer, de compter… ». L’acte 2 du Festival Vivant, Les Germinations, a démarré avec l’accueil optimiste de Dorothée Browaeys, directrice de TEK4life et organisatrice de l’évènement, qui souhaite permettre « l’atterrissage en catastrophe » de notre société. Pour cela, elle a laissé la place sur scène à de nombreux professionnels et acteurs du changement.

Hélène Le Teno, ingénieure des Ponts et Chaussées et spécialiste des questions de transitions écologiques, a cherché à « outiller une utopie réaliste » de nombreuses années après avoir rappelé que « les civilisations meurent par suicide, non pas par meurtre ». Pour cela, Diego Landivar, Docteur en Sciences Economique à l’ESC Clermont, explore les nouvelles façons de des-investir, des-innover, dépolluer, démanteler ou tout autre métier de la fermeture pour alimenter un « protocole du renoncement ».

Contenu réservé aux abonnés.

 

Déjà abonné ?